Mission et historique

MISSION

Après 34 ans passés sur la rive sud de Montréal, le Musée de la mode s’installe en avril 2013 dans le Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal. Unique institution muséale au Québec consacrée à la mode et à l’art textile, le Musée de la mode a pour mission de promouvoir la richesse du patrimoine vestimentaire et textile. Le musée met un point d’honneur à exposer des créations québécoises parmi des artéfacts internationaux, afin de mettre en lumière des artistes et des artisans qui ont fait ou font encore le succès de la mode du Québec. Ainsi, le musée documente, conserve et diffuse l’histoire de la mode, précieux héritage pour les générations futures. Depuis juin 2014, le conseil d’administration est présidé par Jean-Claude Poitras, créateur de mode et designer multidisciplinaire, récipiendaire de nombreux prix et distinctions.

VISION

Animé par le devoir de mémoire, de mise en valeur et de partage de l’héritage vestimentaire et textile, le Musée reflète la créativité et le dynamisme du présent.

Axant ses réflexions autour de la mode, du costume, du textile et de l’art, le musée alterne ces thématiques dans ses expositions afin de croiser les publics et ainsi favoriser la découverte de nouvelles créations ou pratiques.

Le Musée devient la référence en vêtement et textile au Québec. Il en illustre les aspects artistiques et inédits par une diffusion innovatrice. Ses nombreuses activités font de lui un laboratoire de réflexion et d’actions : conférences, journées événementielles, ateliers d’animation et d’éducation.

HISTORIQUE

Depuis sa fondation en 1979, le Musée est situé dans la maison Marsil d’où lui vient le nom de Musée Marsil. Datant de 1750, la maison est restée inoccupée pendant plus de quinze ans, jusqu’à ce que le bâtiment soit reconnu monument historique en 1974.

Un regroupement de femmes dirigé par Mme Elsie Sullivan, résidente de Saint-Lambert, soulève alors l’idée de restaurer la maison Marsil pour en faire un musée. Mme Sullivan, persuade son mari de proposer un projet de restauration à la compagnie Pratt & Withney Canada, où ce dernier travaille. L’entreprise accepte sur le champ de couvrir les frais des rénovations. Il faut mentionner qu’à cette époque (1977), Pratt & Withney sortait d’une grève générale de ses employés. Le projet semblait donc une occasion de redorer l’image publique de la compagnie. Les travaux furent effectués avec la participation bénévole de plus de 500 employés. Ces derniers étaient éligibles au tirage de deux prix, chacun étant un voyage pour deux aux Antilles. En septembre 1979, le nouveau musée fut prêt à recevoir sa première exposition.

En 1987, le Musée Marsil est accrédité par le ministère des Affaires culturelles. Il reçoit ainsi une subvention annuelle qui contribue à la réalisation des expositions et des activités. En 1993, le Musée redéfinit sa vocation et oriente ses expositions vers le costume, le textile et la fibre, axe de développement de sa collection permanente depuis sa fondation.

En 2006, après plus de 145 expositions et 26 ans d’existence, le Musée Marsil devient le Musée du costume et du textile du Québec (MCTQ). Porteur d’un sens plus large, ce nom permet à l’institution de s’inscrire au cœur même de sa mission et de ses collections. En effet, le MCTQ est le seul musée du Québec entièrement voué au costume, au textile et à la fibre.

En 2013, le MCTQ emménage dans le très bel édifice du Marché Bonsecours, mouvement imposé par le besoin d’un espace d’exposition plus adéquat offrant une meilleure accessibilité à ses publics. Au gré d’expositions temporaires, le musée déploie désormais ses collections dans une salle de 3 000 pieds carrés au cachet unique. La vitalité culturelle de la ville de Montréal, ses nombreux lieux de formation, de production et de diffusion en mode et textile, de même que la multiplication des évènements reliés à ces domaines faisaient de la métropole le lieu tout désigné pour le MCTQ.

En 2016, le Musée du costume et du textile du Québec vit une importante métamorphose en devenant le Musée de la mode. Cette nouvelle identité, plus en accord avec sa mission, contribue à rassembler les principaux acteurs du secteur de la mode à Montréal autour de ce lieu unique, créatif et évolutif.